Père Noël: Faut-il entretenir le mystère ou dire la vérité à ses enfants?

sapin cadeau kidipapa

 

En cette fin d’année (comme toutes les autres), un certain personnage est inévitable. On le voit dans les devantures des magasins. En peinture décorative sur les vitrines. Accroché sur les balcons des maisons. Sous forme de chocolat à croquer. Son passage est attendu dans la nuit du 24 au 25 décembre, et pourtant il lui arrive de passer avant le jour J au bureau professionnel des parents ou à l’école des enfants… J’ai nommé:

le Père Noël!

Ce personnage est incontournable pendant les festivités de fin d’année et tous les enfants le connaissent bien. Mais le connaissent-ils si bien que cela?

Origines du Père Noël

Le Père Noël aurait pour origine Saint Nicolas (protecteur des enfants, des veuves et des gens faibles). On retrouve dans sa représentation toute la symbolique de Saint Nicolas (barbe blanche, manteau rouge…). Malgré la réforme protestante du XVIe siècle qui supprima la fête de St Nicolas dans les pays d’Europe, les Hollandais gardèrent leur Sinter Klaas (nom hollandais pour Saint Nicolas) et sa distribution de jouets.

Lorsqu’ils s’installèrent aux Etats-Unis, Sinter Klaas devint Santa Claus. Il subit ensuite des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël beaucoup plus convivial.

nicholas-2898306_1920

Connaître son histoire est une chose. Racontez des histoires à ses enfants en est une autre!

Mensonge VS Vérité

Chaque année, dès qu’on évoque le Père Noël, les parents se retrouvent divisés en deux clans. D’un côté ceux qui perpétuent la tradition en évoquant le fait de travailler la question de l’imaginaire, des rites et de la transmission. De l’autre côté, ceux qui ne sont pas à l’aise avec le fait de mentir à leurs enfants et qui souhaitent leur dire la vérité.

Il n’y a pas de façon de faire meilleure qu’une autre. Je respecte le parti pris de chaque foyer.

Pour ma part, je devais avoir environ 9 ans lorsque mes camarades de classe m’ont appris que le Père Noël n’existait pas. Je me souviens encore des larmes coulant sur mes joues, de ma tristesse et mon désappointement à l’annonce de la nouvelle.

Au fond de moi je ne pleurais pas parce que je venais d’apprendre que le Père Noël n’était qu’une chimère… mais parce que je faisais face à une trahison de la part de mes propres parents! Ces parents en qui j’avais toute confiance me mentaient depuis toutes ces années. Ils avaient abusé de ma crédulité enfantine. Quelque chose venait de se briser.

Alors oui, certes, pour de nombreux enfants tout se passe plutôt bien à l’annonce de la vérité, et tant mieux. Mais pour d’autres, c’est un véritable sentiment de trahison qui est vécu.

Pourquoi des parents qui prônent le fait de ne pas mentir à leurs enfants font eux-mêmes usage du mensonge en ce qui concerne le Père Noël? Les parents ne doivent-ils pas être exemplaires?

Avant l’âge de 5-6 ans, un enfant ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire. Il n’imagine pas, il croit.

Ce n’est que plus tard qu’un enfant s’approprie les contes, fables et histoires pour enrichir son imaginaire. Cela participe à son bon développement psychique.

cadeaux noel kidipapa

 

Imagination ou crédulité?

A mon sens, le mythe du Père Noël ne devrait être considéré que pour ce qu’il est: une belle histoire.

Je trouve un peu gênant le fait que certains parents « pro-tradition » mêlent les histoires imaginaires à la vraie vie de leurs enfants. Surtout lorsqu’ils font endosser au Père Noël un rôle de juge. Par exemple, c’est lui qui décide si tel ou tel enfant mérite de recevoir des cadeaux ou pas.

Comme si on développait l’imagination de l’enfant en lui donnant à croire comme vraies des choses fantastiques!

Voici un extrait issu d’un ouvrage de Maria Montessori (« Pédagogie scientifique »):

« Mais comment ce qui est le fruit de notre imagination pourrait-il développer l’imagination des enfants? Nous seuls imaginons et non eux: ils croient, ils n’imaginent pas. […] Est-ce la crédulité que nous voulons développer chez nos enfants? »

 

La magie de Noël (sans mensonge)

Alors que faire pour développer l’imagination des enfants sans toutefois s’appuyer sur leur crédulité?

Peut être en leur répondant de façon honnête (et du coup être aligné avec nos propres convictions) et en leur inculquant le véritable esprit de Noël.

Et là, vous pensez sûrement : « Mais c’est tellement mignon de voir la surprise dans leur regard quand ils découvrent tous les cadeaux apparus sous le sapin comme par magie ».

Sachez que la vie est pleine de surprises. Lorsqu’on arrive encore à porter ce regard d’enfant sur le monde qui nous entoure, les choses ordinaires nous apparaissent extraordinaires. De plus, la magie du partage et de la gratitude est bien supérieure à la magie prestidigitatrice.

christmas-adulte heureux kidipapa

Ne vaut-il pas mieux que vos enfants remercient papa, maman, et/ou tout autre membre de la famille ou ami plutôt qu’un vieillard barbu, ventru et inconnu?

C’est en refusant de céder à la pression sociale d’une part, et en se détachant de la facette commerciale sous-jacente des fêtes de fin d’année d’autre part, que Noël pourra enfin prendre tout son sens.

Il n’y a pas besoin d’inclure du mensonge (aussi gentillet soit-il) pour faire comprendre à nos enfants que la magie de Noël est composée de générosité, de partage, d’amour et de don de soi.

 

Qui est donc le Père Noël?

Le mythe du Père Noël étant bien ancré dans nos traditions, les enfants ne pourront pas y échapper. Il fait partie du paysage traditionnel des fêtes de fin d’année.

Mais à l’inévitable question que tout parent entendra un jour ou l’autre: « Dis, il existe pour de vrai le Père Noël ? », des réponses en accord avec nos valeurs sont possibles pour peu qu’on y ait réfléchi un minimum en amont.

« Ce n’est pas une personne réelle, mais il symbolise l’esprit de Noël »

« Il vit dans les pensées et dans le coeur de tous ceux qui se montrent généreux envers les autres »

Faire preuve de respect, répandre la générosité et l’amour, sont des qualités humaines qui dépassent tout cadre religieux ou dogmatique.

 

Par ailleurs, le Père Noël, de par sa fonction et son statut mystérieux, laisse croire à l’enfant que tout est possible. Nous mêmes, adultes, n’aimerions nous pas avoir l’assurance ou au moins l’espérance qu’une de nos demandes soit exaucée?

Le fait de croire au Père Noël pourrait alors permettre à l’adulte de concrétiser ses rêves.

Et si, finalement, le Père Noël n’était autre que la personnification de l’espoir? L’espoir de pouvoir réaliser tout ce que nous désirons. L’espoir de voir un jour l’humanité toute entière transcendée et réunie sous une même bannière: celle de l’Amour!

 

fille noel kidipapa

 

Et vous? Quel clan avez-vous choisi? Vous pouvez me laisser un commentaire ci-dessous afin de partager comment vous avez fait ou comment vous compter faire? Dire la vérité à votre enfant ou entretenir le mystère?

Kidipapa

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s