Comment (enfin) tenir ses bonnes résolutions ? Ma meilleure astuce!

bonnes resolutions kidipapa

 

5, 4, 3, 2, 1… Bonne Année! 🥂🍾

Après les sourires, les bises, la coupette de champagne, et les meilleurs voeux pour cette nouvelle année, vient tôt ou tard la sempiternelle question: « Alors, c’est quoi tes bonnes résolutions pour cette année? »

Cette coutume de vouloir adopter de bonnes résolutions (en général à l’occasion du passage à la nouvelle année), est au fond une coutume plutôt utile! En effet, prendre un ou plusieurs engagements sur l’année qui arrive afin de s’améliorer, de devenir une meilleure version de soi-même, est une démarche louable.

En général on souhaite améliorer son mode de vie, ses habitudes ou son comportement. Manger sainement, perdre du poids, faire du sport, arrêter de fumer… font partie des exemples de « bonnes résolutions » les plus populaires.

 

Le vouloir, c’est bien. Le faire, c’est mieux!

88%. C’est le taux d’échec des résolutions de la nouvelle année d’après une étude menée par Richard Wiseman de l’Université de Bristol.

Nous avons tous fait partie un jour ou l’autre de ces 88%. Mais alors que faire pour réussir à appliquer ses bonnes résolutions?

Tout d’abord, il vaut mieux réussir une seule bonne résolution que d’en rater trois. Ne courez pas trop de lièvres à la fois. Si vous tenez absolument à avoir plusieurs résolutions, traitez-les les unes après les autres.

L’astuce N°1 est… de bien définir sa « bonne résolution » en lui donnant un cadre structuré.

En effet, si votre « bonne résolution » est trop imprécise (je veux être heureux), trop floue (je veux faire du sport), voire irréaliste (je veux être un parent parfait), alors il y a de fortes chances que vous n’atteignez pas votre objectif.

Alors, qu’est ce qu’une « bonne résolution » bien définie? C’est un « objectif » bien défini.

C’est un objectif S.M.A.R.T. (intelligent en anglais, rien à voir avec la voiture!)

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Atteignable
  • Réaliste
  • Temporel

Disséquons chacun de ces points:

Spécifique: Votre objectif ne doit pas être ambigu. Il doit être simple, précis et compréhensible. Quels sont les résultats que vous voulez obtenir? Par exemple, au lieu d’énoncer « Je veux perdre du poids », dites plutôt « Je veux perdre 5 kilos ».

Si votre objectif est trop complexe, il faut pouvoir le décomposer en plusieurs sous-objectifs qui seront alors traités les uns après les autres. Par exemple, au lieu de vous faire violence pour pouvoir vous lever 2 heures plus tôt chaque matin, commencez par vous fixer un objectif de 15 minutes au début, puis 30 minutes, puis 1h…

Il faut être concentrer sur UNE action pour atteindre UN objectif. Restez focus!

 

Mesurable: Un objectif mesurable doit être quantifié ou qualifié. Nous devons connaître le seuil, le niveau à atteindre. Par exemple, pour une perte de poids « Je veux arriver à un poids de 65 kilos sur la balance de la salle de bain » (eh oui, toujours se peser sur la même balance car il peut y avoir de légères différences d’une balance à l’autre).

 

Atteignable: Votre objectif doit être assez grand pour vous challenger, vous motiver à relever le défi. Mais il doit rester assez petit pour pouvoir être atteignable.

En d’autres termes: Commencez petit mais voyez grand!

Imaginez-vous en train de gravir un grand escalier marche après marche.

 

Réaliste: Pour reprendre le précédent point, je dirais qu’un objectif réaliste doit être assez petit pour pouvoir être réalisé. Mais il doit rester assez grand pour que vous restiez motivé et enthousiaste.

Vous devrez également avoir prévu les ressources nécessaires pour arriver à votre but. Par exemple, se dégager du temps dans la semaine pour pouvoir suivre des cours de théâtre. Acheter une tenue appropriée pour faire du sport…

 

Temporel: Votre objectif doit être défini dans le temps. Vous devez vous fixer une date butoir.

N’utilisez pas des termes comme « d’ici les prochains mois » ou « le plus rapidement possible », mais soyez précis au niveau des dates en vous fixant par exemple comme limite temporelle « d’ici fin mars » ou « avant le 1er Juillet ».

En vous fixant des limites temporelles, vous serez plus motivé pour atteindre votre objectif.

 

Le choix de LA bonne résolution

On peut retrouver le même cadre sur différents tableaux d’art. Mais ce qui fera vraiment la différence entre deux oeuvres sera la peinture en elle-même, empreinte de la touche, de la sensibilité de l’artiste.

Avoir un beau cadre structuré est important, mais que mettre à l’intérieur? Quelle « bonne résolution » choisir?

D’abord, il vous faut comprendre qu’une résolution implique de l’engagement, un changement sur la durée. Motivé par des raisons intrinsèques qui vous sont donc propres.

Une bonne méthode pour réussir à se fixer des résolutions passionnantes et personnelles est de tracer votre « cercle de vie » qui sera segmenté en plusieurs quartiers représentant chacun un domaine particulier qui compose votre vie. Par exemple: Vie familiale, Vie sociale, Santé, Carrière, Finances, Développement personnel, Spiritualité…

Vous donnerez une note (par exemple de 0 à 8) à chaque domaine suivant votre ressenti d’accomplissement.

Vous obtenez alors un graphique similaire à celui-ci:

 

roue segment vie kidipapa

 

Dans cet exemple fictif, on voit par exemple qu’il serait intéressant de travailler sur le domaine de notre santé. Des « bonnes résolutions » du type « Manger 5 repas sains par semaine » ou bien « Faire un footing de 30 minutes 1 fois par semaine » peuvent alors être motivantes. Le but étant d’essayer, avec le temps, que cette figure tende vers un cercle.

Si plusieurs domaines se détachent, classez vos objectifs par ordre de préférence.

Cette méthode permet de trouver une motivation profonde et intrinsèque en travaillant sur ce qui est important pour vous, vos priorités, vos valeurs.

Car si vous prenez des résolutions pour « faire bien » ou pour « faire comme les autres », vous aurez peut être une motivation initiale pour démarrer mais elle ne sera pas suffisante sur le long terme. Si le grand « pour quoi » de vos résolutions a une origine externe, c’est le meilleur moyen de trouver assez rapidement des excuses quelconques pour ne pas tenir ses engagements.

 

Quelques astuces pour se motiver

Une fois votre objectif clairement défini, une bonne astuce pour s’en imprégner est de le noter noir sur blanc et en gros sur une feuille de papier que vous afficherez bien en vue.

Plus vous le verrez, plus votre inconscient s’en imprégnera.

 

Une autre version consiste à mettre votre objectif sous forme d’images dans un « vision board » (tableau de visualisation). Vous pouvez découper des images, des citations dans des magazines et les coller sur votre « vision board », ou le faire directement sur un ordinateur pour ceux qui ne sont pas très manuels (pour l’imprimer ensuite, avoir un support physique est très important).

A chaque fois que vous le verrez, il vous aidera à garder le cap. Il vous rappellera votre grand « pour quoi ». Pour quoi vous faites toutes ces choses, pour quoi vous mettez en place toutes ces actions. Quels sont les véritables buts ultimes qui vous poussent chaque jour à agir? Quelles raisons du coeur vous poussent à vouloir atteindre votre objectif?

Le « vision board » est propre à chacun. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination et votre créativité. C’est VOTRE outil magique de motivation.

 

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez également partager vos objectifs avec vos proches ou les afficher publiquement sur les réseaux sociaux par exemple. Le fait d’en avoir parlé à votre entourage vous obligera en quelque sorte à tenir vos objectifs car vous vous serez engagés.

 

Pensez également à vous fixer un planning que vous suivrez scrupuleusement afin de gérer au mieux votre emploi du temps. Il va vous falloir réduire voire abandonner une ancienne habitude pour une nouvelle. Et comme les journées ne font que 24h, il va falloir « enlever » du temps d’un côté pour le « distribuer » ailleurs.

 

Et si vous n’arrivez pas à atteindre votre objectif, ne le vivez pas comme un échec mais plutôt comme une occasion de redéfinir et de mieux planifier votre résolution.

Engagement, persévérance et motivation sont les maîtres mots.

Une fois que vous aurez décidé et bien défini votre objectif, il faudra faire preuve d’engagement (l’écrire, le partager…), être déterminé (pour tenir dans la durée il faut avoir d’excellentes raisons), restez souple (il faut parfois savoir trouver un autre moyen d’atteindre ses objectifs si on bloque quelque part) et vous pourrez alors savourer les fruits de vos efforts, votre réussite: l’atteinte de votre objectif!

 

cible kidipapa.png

N’hésitez pas alors à marquer le coup en allant fêter cela dans un bon restaurant par exemple. Vous pouvez être fiers de vos avancées. Accordez-vous des récompenses lorsque l’objectif est atteint!

 

Une dernière chose, les « bonnes résolutions » se prennent et s’appliquent lorsque c’est le bon moment pour vous, lorsque vous en ressentez le besoin et l’envie. N’attendez pas forcément le 1er Janvier!

Et n’oubliez pas de créer des objectifs S.M.A.R.T., une formule magique pour tenir ses bonnes résolutions!

 

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog, d’ailleurs vous pouvez y trouver des informations complémentaires concernant le « tableau de visualisation » (vision board) dans cet article.

 

post it kidipapa

 

Et vous? Quelle est votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions?

 

Kidipapa


Une réflexion sur “Comment (enfin) tenir ses bonnes résolutions ? Ma meilleure astuce!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s